Comme vous le savez sûrement, ma passion c’est l’aviation ! Et plus particulièrement, le pilotage. Pour vous donner une rapide idée, j’ai commencé à piloter à 17 ans après avoir passer mon Brevet d’Initiation à l’Aéronautique (BIA). Même s’il ne s’agit que d’un brevet porté sur des cours théoriques, il permet de réaliser son premier vol en tant qu’élève pilote ! A vous les palonniers, la manette des gaz et le manche pour parcourir le ciel ! Et ça c’est trop la classe ! En plus de cela, vous étudierez la mécanique de vol, l’histoire de l’aviation, la météo, la mécanique des avions et la réglementation de l’air… Bref, c’est super intéressant et c’est un bon point de départ pour passer son PPL (Private Pilot Licence) !

Manche à air de Roanne

Manche à air du terrain de Roanne (LFLO) : Vent calme et dans l’axe !

Mais revenons en au sujet de cette article : Ma navigation jusqu’à Chambéry au départ de Roanne ! Une navigation, c’est un trajet qu’on fera entre un point de départ et un point d’arrivée. Pour ma part, je pilote le plus souvent à Roanne sur des DR400 (image du dessus) même si je suis inscris depuis peu à Montpellier sur DA40. Me voilà donc parti de Roanne (Code OACI du terrain : LFLO).

Vent calme, vol et documents prêts, plein ok, huile vérifiée, VOR calée, piste 02 en service (on part de la gauche vers la droite sur la photo), nous voilà partis !

Carte du trajet Roanne Chambéry Annecy

Carte du trajet Roanne Chambéry Annecy

Comme on peut le voir sur cette carte, où le trait rouge représente notre route, nous nous sommes dans un premier temps rendu au dessus du lac du Bourget pour atteindre l’aéroport de Chambéry. La météo nous a été très favorable, même si un vent du sud très fort au niveau de Lyon nous a décalé de 35° par rapport à notre route (c’est énorme!). Les deux ronds rouges hachurés représentent les zones qu’il nous est interdit de survoler. Et pour cause, il s’agit de deux centrales nucléaires alors autant dire qu’on ne rigole pas avec la tenu de cap dans ces zones.

Les nuages sont hauts, nous montons à 4500 ft et passons avec Lyon qui nous autorise à conserver cette altitude pour le transit tout en nous informant que le ciel est dégagé jusqu’à Chambéry. Au bout de 30 minutes on se trouve trop à droite et, effectivement, Lyon nous le confirme et nous informe qu’on va entrer dans la CTR. On corrige notre trajectoire et passons au Nord de Meximieux. On était en effet bien à droite de notre route.

Du ciel, la vue est splendide. Une mer de nuage surplombe le lac du Bourget. Ce qui m’a valu quelques difficultés à le trouver et les railleries de mon amie… Bon, il faut que je me trouve un filtre pour prendre des photos depuis la verrière de l’avion car le rendu n’est pas optimale et les nombreux reflets rendent la mise au point difficile…

Lac du Bourget vu du ciel. La mer de nuage s'est disloquée.

Lac du Bourget vu du ciel. La mer de nuage s’est disloquée.

Tour du lac du Bourget en Avion

Tour du lac du Bourget en Avion

Finale sur la piste de Chambéry LFLB

Finale sur la piste de Chambéry LFLB

Nous voilà posé ! Un petit tour de l’aéroport, une pause pipi et il est déjà 13 heures… On décide de manger ici. Mais c’est un aéroport… C’est donc un peu la boule au ventre qu’on décide d’aller voir les tarifs de l’Influence, le « nouveau » restaurant situé sur la mezzanine de l’aéroport. Et là… Surprise ! Une superbe déco style chalet douillet, des tarifs attractifs et une carte assez gourmande. Les plats arrivent vites et sont très bons. On est super contents et repartons une heure et demie plus tard le ventre bien plein ! C’est vraiment une adresse que je recommande à toutes les personnes pressées de passage à l’aéroport ! 

Pose déjeuné à l'Influence, le restaurant chaleureux situé sur la mezzanine de l'aéroport de Chambéry

Pose déjeuné à l’Influence, le restaurant chaleureux situé sur la mezzanine de l’aéroport de Chambéry

Décollage au dessus du bourget - LFLB Chambéry

Décollage au dessus du bourget – LFLB Chambéry

Il se fait tard (environ 15h30), nous sommes en hiver et la nuit aéronautique tombe vite (17h30 environ). N’ayant pas encore le module « vol de nuit » je dois rentrer avant cette fameuse nuit aéronautique pour ne pas être en infraction. Quoiqu’il en soit, Annecy et Chambéry sont de superbes destinations pour les pilotes en quête d’endroits où se balader avec leur coucou. Il faut cependant être vigilant car ces lieux sont de plus en plus fréquentés et la radio est souvent bondée de monde… Les nombreux planeurs et parapentes sont également à prendre en compte dans cette région touristique.

Vue sur le mont blanc

Avec ce ciel dégagé, on peut contempler le Mont Blanc depuis Roanne !