Il a tout juste un mois que je me suis lancé dans la découverte du One Blade de Philips. Ce rasoir / tondeuse électrique a changé la façon et la qualité de mon rasage au quotidien. C’est clairement l’achat le plus utile de l’année et je compte bien vous expliquer pourquoi.

MISE A JOUR : Le Philips One Blade Pro

J’ai enfin pu tester la version Pro du One Blade et je vous livre aujourd’hui mon retour à chaud. Mettons nous tout de suite d’accord, j’ai testé le One Blade Pro QP6510/30 à 59,99 euros et non pas le QP6520/30 à 79,99 euros.

Petite différence entre les deux modèles :

Différence Philips One Blade Pro

Les deux versions pro du Philips One Blade. Pour ma part, j’ai testé le modèle sans socle à gauche.

One Blade Pro : Les specs

Côté spécifications, il faut bien avouer que le modèle Pro laisse peu de place aux doutes face au modèle grand public.

Une heure de charge contre 4h minimum annoncé (voir le test ci-dessous),  60 minutes d’autonomie minimum contre 45 pour la petite version grand public (60 minutes pour la deuxième version grand public), un indicateur de charge et enfin, un sabot unique avec 12 hauteurs de coupe ! De quoi laisser rêveur l’utilisateur du modèle grand public. Mais voilà, il y a un mais !

Unboxing One Blade Pro

Au niveau de l’unboxing on reste sur la même chose que le modèle tout public. Si vous voulez en savoir plus, consultez le test de l’article initial.

Philips One Blade Pro monté

Philips One Blade Pro assemblé dos

One Blade Pro : Conclusion

Maintenant parlons des vrais sujets qui fâchent : 

  • Le One Blade Pro est… Moche. Oui c’est comme ça. Son petit frère est beaucoup plus réussi esthétiquement. Et même si ce n’est qu’un rasoir tondeuse, ça a son importance. La prise en main est également moins sympathique que chez le petit frère. Ici, nous avons un bloc de plastique noir bien trop rigide.
  • Le modèle pro a un sabot pas pratique du tout ! Et là ça fait mal. Vous allez vite déchanter quand vous constaterez que cet énorme sabot retient tout simplement les poils de votre barbe entre la lame et… le sabot en fait. Alors oui vous allez me dire « Trop cool, en plus il retient les poils ! ». Oui mais non parce qu’en fait vous allez devoir enlever le sabot toutes les 30 secondes pour justement virer ces fameux poils si vous voulez une coupe parfaite. Sinon certains poils vont rester entre la lame et le sabot au point de ne plus vous tondre correctement. Au final vous aurez passé 5 minutes à vous tondre en laissant des trous partout. Je dénote un certain manque de précision dû aux bordures du sabot, bien trop grosse.

Philips One Blade Pro

Pour moi inutile d’aller plus loin, je conserve et adopte définitivement le modèle tout public 4 sabots (meilleure autonomie et durée de charge) malgré ces quelques faiblesses.

ARTICLE INITIAL : Le Philips One Blade

Cela faisait quelques temps que je miroitais ce nouveau produit Philips. Lui qui a fait tant parler de lui à sa sortie, j’ai quand même préféré attendre les premiers retours avant de me lancer.

Et là, le mois dernier je tombe dessus sur Amazon. Philips One Blade, 2 lames et 4 sabots (1mm, 2mm, 3mm, 5mm) pour seulement 55 € ! Ni une ni deux, je fonce. A noter tout de même que la version 3 sabots (1mm, 3mm, 5mm) coûte environ 10 € de moins.

Philips One Blade : Bons plans

En ce moment sur Amazon, tu peux profiter du compte premium gratuitement pendant un mois pour la livraison en 24h. A ça tu ajoutes une recharge de 51 euros sur ton compte Amazon et bim, 5 euros offert. Au final ton rasoir te coûte 51 euros et est chez toi en 24h. Content mon bichon ?

Philips One Blade : Unboxing

Les 24h passées, le produit livré, l’heure de l’ouverture est arrivée !

Boite Philips One Blade

Le carton d’emballage est très sobre. Rien à dire là dessus. A l’intérieur, un volet rabattu sur le socle contenant le produit et ses accessoires fait office de notice d’utilisation rapide. C’est cheap mais chouette.

Ouverture boite One Blade

Unboxing du Philips One Blade, découverte du Contenu

Il est indiqué qu’il faut le charger avant la première utilisation. Le temps de charge complet est estimé à 4 heures pour profiter d’environ 60 minutes d’autonomie. En 2016 je ne trouve pas ça fou mais bon, pas le choix. Pour le modèle 3 sabots, il faudra compter tout de même 4h de plus pour une autonomie similaire (WTF?).

notice Philips One Blade

C’est donc pendant la charge que je découvre le contenu de la boite :

  • 4 sabots (1mm, 2mm, 3mm, 5mm)
  • 1 seconde lame. Il est indiqué que la lame doit être changé tous les 4 mois en théorie
  • 1 câble d’alimentation basique. Tu n’as même pas le convertisseur pour l’étranger 😮
  • 1 rasoir Philips One Blade

Présentation du contenu de la boite

Les lames sont assez singulières. On a les dents de coupe sur l’extrémité avant et l’extrémité arrière permettant de couper dans tous les sens. La tête de la lame est plate et quadrillée. C’est plutôt réussi niveau design.

Lame amovible Philips One Blade

Côté sabot ça surprend aussi. Une fois positionnés, ces derniers ne permettent la coupe que dans un seul sens. Il faudra jouer avec l’orientation du rasoir pour arriver à une coupe parfaite. Mais tout cela reste quand même super pratique et diablement efficace.

2h30 plus tard, l’appareil m’indique qu’il est totalement chargé ! Plutôt sympa compte tenu du fait que la batterie était à plat lorsque je l’ai reçu.

Philips One Blade : Le test

Même si je m’attendais à un changement drastique comparé à ma tondeuse traditionnelle armée d’un sabot barbe, je reste bluffé par la précision et l’efficacité de ce rasoir. La coupe est nette, précise et de qualité. J’ai pour habitude de me laisser une barbe de 2 ou 3 jours donc c’est principalement les sabots 2 et 3 mm que j’utilise ainsi que la lame sans sabot. Vraiment, je trouve que ce produit excelle dans sa catégorie…

Différence Philips One Blade

Deux modèles de One Blade sont disponibles sur le marché. Pour ma part, j’ai acheté le modèle avec 4 sabots (à droite) pour bénéficier d’un meilleur temps de charge ainsi que d’une meilleur autonomie 🙂

Attention, il faut un certain temps d’adaptation concernant la prise en main du One Blade tant son utilisation est novatrice. En effet, et même si le rasoir est certifié « Sans coupure », j’ai réussi à me faire deux petites coupures au niveau de la jonction Cou-Tête. Rien de bien méchant, pas d’inquiétude.

Vraiment, le One Blade me fait gagner un temps fou grâce à sa petite lame. La jonction entre la tête et le cou, la plus pénible pour moi, n’est plus du tout un problème. La lame passe simplement et dans les moindres recoins. J’adore. Et quel gain de temps !

Enfin, notez que ce rasoir électrique est étanche. Vous pourrez donc l’utiliser sous la douche ou encore rincer votre lame directement sous l’eau. Côté design, c’est une réussite. Son look venu du futur et son ergonomie en font le compagnon de voyage idéal malgré une autonomie et un temps de charge perfectibles.

Poids Philips One Blade

Conclusion

Le One Blade est pour moi un coup de coeur. Sa prise en main est rapide et offre une qualité de coupe exceptionnelle. Rendu indispensable au quotidien grâce à son design, sa maniabilité et son étanchéité, je ne peux que vous recommander ce rasoir. Et en plus il ne prend pas de place ! 🙂

Le One Blade dans toute sa splendeur

A l’heure actuelle j’en suis à environ 8 tontes et la batterie ne présente aucun signe de faiblesse.

Côté point négatif, je citerais quand même l’autonomie, la durée de charge et peut être le fait que je ne soit pas convaincu qu’il soit très adapté pour les barbes supérieures à 1 cm. On préférera faire un premier passage avec une tondeuse traditionnelle et réserver la finition au One Blade.

Disponible avec 3 ou 4 sabots mais aussi en version pro à partir de 59,99€, il est devenu pour moi le compagnon de voyage idéal.